Coeur de Voh

arthus_bertrand

Yann Arthus-Bertrand, Coeur de Voh en 1990, Nouvelle-Calédonie, France (20°56’S – 164°39’E)

 Le photographe français Yann Arthus-Bertrand a exposé au monde une petite étendue de marais de Nouvelle-Calédonie. En 1990, il immortalise le « Coeur de Voh » par une photographie aérienne en vue oblique. Cette étendue végétale naturelle est spéciale par sa forme peu commune : un coeur stylisé. Elle fut rendue célèbre par sa parution en couverture de La Terre vue du ciel (Arthus-Bertrand, 2002).

La Terre vue du ciel

Le Cheval blanc d’Uffington (Angleterre)

Ce cheval au galop pris par Arthus-Bertrand, magnifiquement simplifié, a été gravé par les celtes de l’âge de fer dans le calcaire d’une colline, il y a environ 2100 ans. Il mesure 110 mètres de long et n’a pu être vu en entier que lorsque les ballons puis les avions ont été inventés. Du sol on ne le voit pas. Si elle est invisible, à qui cette image était elle destinée ? Probablement à la déesse Epona, généralement représentée sous les traits d’un cheval. Ceux qui lui avaient offert un si monumental hommage espéraient ainsi qu’elle répande ses bienfaits du haut du ciel ou elle réside.

La Terre vue du ciel offre une nouvelle perpective de paysages qui prennent une nouvelle dimension dès lors ou l’on prend de l’altitude, on peut ainsi imaginer une multitude de paysages terrestre attendant d’être révélés.

La symbolique du coeur

logo défibrillateur

Le cœur est un symbole courant utilisé depuis la préhistoire pour représenter les émotions.

Le cœur rouge est généralement utilisé comme symbole de l’amour et de la romance, il est parfois traversé d’une flèche, pour rappeler l’intervention d’Éros, ou bien brisé, pour illustrer une déception amoureuse.

Le cœur est aussi utilisé pour symboliser la santé ou la vie. Dans les hôpitaux et les métiers de la santé son symbole à été repris pour les logos liés à la cardiologie, par exemple le logo des défibrillateurs (voir image ci-contre).

L’attachement des hommes à la nature

Affiche de la WWF, scénarisant les poumons de la Terre partiellement détruits par les hommes.

Tandis que les forêts diminuent, que les mers perdent une grande partie de leurs habitants, que les sols sont épuisés et deviennent incultivables, la population mondiale augmente et demande toujours plus de nourriture, les Hommes continuent de construire et de polluer.

La nature est un patrimoine qui nous a été légué et que nous transmettrons à nos enfants. Aujourd’hui, respecter et protéger ce patrimoine pour le léguer intact aux générations futures est un devoir moral pour tout citoyen du monde. La protection de la nature est, pour l’humanité, une question de survie car sans les plantes et les animaux, sans l’air respirable et l’eau potable, la Terre ne serait plus vivable pour l’Homme.

Ces préoccupations sont au coeur des débats politiques et sociaux. Certaines associations ont pour principale mission de participer à la préservation de notre patrimoine, parmi elles Greenpeace et WWF.

Pour de nombreuses personnes, le Coeur de Voh est devenue l’image symbolique de l’attachement des hommes à la nature.

Salma B. et Cindy P.

Publicités